PHOTOGRAPHE VOYAGEUR

Après de longues années de transhumance vers le continent Africain, terre d’éveil de nombreuses histoires photographiques aboutissant à différentes publications…les frontières de cet univers se disloquent, disparaissent pour une quête humaine plus vaste. Restant fidèle à cet esprit nomade qui sommeille en lui, Jean-christophe PLAT s’engage dans des travaux aux longs cours parcourant le monde en quête d’autres cultures, d’autres visages… La naissance d’un beau livre « Peuples Nomades » (octobre 2013) sur la thématique du nomadisme immortalise cette approche pleine d’empathie donnant une couleur particulière à son travail. Les peuples premiers, terrain photographique de prédilection, suscite un intérêt particulier. Aux univers d’une grande rudesse, parfois il se confronte, pour s’immerger dans le quotidien de chacun et comprendre cette synergie invisible avec la nature. Au delà de ces voyages photographiques, une volonté de témoigner, de partager ces existences aux lisières de l’humanité… avec le désir de cultiver devant cette différence un regard tolérant afin de protéger ces peuples réduit à une véritable peau de chagrin, dissimulant l’essence même de nos civilisations…
Le dernier projet « TSIGANES L’âme voyageuse »avec la collaboration de l’ethnologue Alain Reyniers (spécialiste de la communauté tsigane) vient d’être publié aux éditions JCP (sept 2016). Une immersion au sein de cette communauté retraçant leur migration millénaire depuis l’Inde, traversant les Balkans jusqu’à la France…

– Collaboration avec de nombreux magazines
– Membre du collectif  » En Marge  » depuis 1998
– Membre de l’agence Gamma Rapho depuis 2012